L’avenir du quartier (réunion M. Delafosse)


Nous avons rencontré à l’Hôtel de Ville M. Michaël Delafosse (Adjoint à l’Urbanisme), M. José Martinez (Directeur de la Mission Tramway à la Mairie) et M. Patrice Bonnin (Mission Grand Coeur) sur ces 6 thèmes :
- Tram ligne 5
- Futur quartier à la place de l’ancien lycée Mendès-France
- Plan de circulation
- Place Rondelet et Parvis
- ZAC Nouveau St Roch
- Halles Laissac

Tram Ligne 5

Cette ligne est la ligne des poumons verts qui reliera les parcs Montcalm, Clémenceau, Jardin des plantes, ainsi que Font Colombe (Cévennes)...
Cette ligne doit changer encore le visage de la ville, avec l’un des meilleurs bilans carbone.
L’arrêt au milieu du boulevard Clemenceau a été demandé par les commerçants, par le comité de quartier (voir La ligne 5 du tram traverse notre quartier) et par PAVE.
Les services de l’Urbanisme ont dans l’esprit de végétaliser le boulevard Clemenceau. Ca dépend de ce qu’il y a en-dessous, donc il faut faire des prélèvements (d’où des carottages récents, qui ont permis à Midi-Libre d’en faire son poisson d’avril...).

Futur quartier Mendès-France

Ce futur quartier va sortir de terre en lieu et place de l’ancien lycée technique Pierre Mendès-France, au début du boulevard Clemenceau, face à Lidl. Le plan de masse a été réalisé par l’architecte montpelliérain Gille Cusy (voir quelques vues sur son site).
Il comprendra 230 logements, dont 1/3 de logements sociaux afin de promouvoir la mixité sociale et ainsi de permettre aux familles modestes de rester en centre-ville.
La tendance est à la fermeture des résidences et la Mairie tient à ce que les voies piétonnes qui parcourront ce quartier soient publiques (contre-exemple de la résidence rue Chaptal).
Il reste un espace non démoli, on peut imaginer des espaces pour artistes et artisans.
En mars première consultation de promoteurs pour mise en concurrence, délibération du Conseil Municipal puis établissement du cahier des charges pour le promoteur.
Dès mars, choix des promoteurs. Ensuite Réunion Publique : présentation des projets et du déroulé des travaux (18 mois). On espère que ce chantier sera géré avant celui du tram.


Plan de circulation

Le schéma d’ensemble est constitué de pénétrantes et de circulaires qui sont des anneaux de distribution vers les parking et pour les riverains.
A partir des anneaux le schéma est progressif : zone 30 puis zone de partage puis zone piétonne.
Les problèmes de dysfonctionnement de l’avenue de la Liberté (voie rapide) et de la place du 8 mai 1945 devront être réglés à l’occasion du tram.
Sur Clemenceau, une seule voie de circulation automobile jusqu’à la rue Balard. Cette rue permettra de rejoindre le cours Gambetta, via un tronçon inversé de la rue Chaptal. Pour la tranquilité des riverains de la rue Balard, cet axe serait utilisé uniquement pour le trafic local. A voir...
Sur Clémenceau au delà de Balard, circulation sur plate forme : en boucle sans traverser les voies de tram.
On peut envisager des zones de rencontre actuellement testées rue Draparnaud et rue Durand.

Place Rondelet et parvis de la Poste

La Poste après hésitations a décidé de conserver le bâtiment et de le rénover.
Les discussions avec la Poste sont très difficiles et réaménager le parking nécessite des moyens financiers qui ne sont pas programmés. Le déplacement provisoire des halles à la Poste n’est pas acté.
Pour conclure : l’aménagement du parking de la Poste rentre dans une dynamique d’investissements publics dans cinq ans. Cela en annonce d’autres.

Gare et ZAC Nouveau Saint-Roch

Les travaux de la Gare permettront cinq accès contre un actuellement : l’accès actuel, rue Jules Ferry, Pont de Sète, et deux derrière.
Il y aura un nouveau ensemble hôtelier : un quatre étoiles et un cinq étoiles, des logements, un centre d’affaire et une brasserie avec végétalisation. Le permis de construire est retardé car il y a un recours.
Un parvis sur le Pont de Sète.
Dans le long terme, couverture de la voie de chemin de fer pour un espace piéton vers Antigone.

Pour la ZAC Nouveau Saint-Roch, l’architecte désigné est Paul Chémétov. En 2014 début de consultation des promoteurs.
Il est prévu un parking aérien de 800 places, ce qui coûte 2 fois moins cher qu’un parking enterré. Il sera positionné le long de la voie ferrée, près du pont de Sète, pour isoler les habitations du bruit des trains. Il est prévu un autre parking enterré de 500 places, plus un parking vélo de 500 places.
Le reste sera constitué de bureaux, 1500 logements, 3000 m2 de commerces, le parc René Dumont de 1,5 ha, qui devrait voir le jour vers 2016/2017.
Il n’est pour l’instant pas prévu d’établissement scolaire. Il semble que la Mairie ne veuille pas se lancer dans la construction avant de vérifier les besoins. Mais les nouveaux arrivants auront des enfants. Avec un arrivage estimé de population de 3500 personnes (entre la ZAC Mendès-France, la ZAC Nouveau Saint Roch et autres projets à venir), il faudrait prévoir des places pour plus de 600 élèves, entre écoliers, collégiens et lycéens. D’un autre côté, le rectorat cherche depuis des années à supprimer le collège Clemenceau.
Dans la zone Parguel et Aldi, on peut développer une ZAC. Pourquoi pas une résidence étudiante ?
La SNCF ne partira pas tout de suite et les locaux seront démolis pour faire place à un équipement culturel. Aux dernières nouvelles, ça devait être une annexe au Musée Fabre.
Nous demandons depuis des années des locaux qui accueillent des sportifs, des associations, des artistes et des artisans, qui sont nombreux dans notre quartier. Mais on nous propose un local qui ne présente peut-être pas beaucoup d’intérêt pour notre quartier.


Halles Laissac

La démolition interviendrait début 2015.
Le concours pour la nouvelle place serait lancé cette année.
L’idée est de maintenir un centre de commerces de bouche avec marché en rez-de-chaussée, à la limite un étage.
Pendant la durée des travaux il est envisagé d’installer les commerçants sur le parvis de la poste Rondelet, sans aménagements particuliers. La poste n’a pas encore été consultée sur ce projet, mais comme celle-ci prévoit des travaux entre 2014 et 2017, il faudra trouver une autre solution.


lundi 8 avril 2013

haut de page :: :: SPIP