CCQ-C quoi ?


Présentation de l’implication de Clerondegambe dans la Démocratie participative au sein du Conseil Consultatif du Quartier Monpellier Centre.

Présentation de l’implication de Clerondegambe dans la Démocratie participative au sein du Conseil Consultatif du Quartier Montpellier Centre.

Au-delà des relations directes avec les élus et les services de la Ville (et de l’Agglo), le comité de quartier est impliqué dans l’un des 7 Conseils Consultatifs de Quartier (CCQ) créés par la Ville, plus précisément le CCQ-Centre, qui intègre l’Ecusson avec la première couronne des faubourgs.

Ces CCQ ont pour objet de rassembler les représentants des comités de quartiers et des associations dont l’action concerne la vie dans la cité, ainsi que les particuliers qui le souhaitent, pour réfléchir en commun sur des problèmes ou thématiques transversaux, c’est-à-dire qui concernent tout un quartier ou la Ville dans son ensemble. Ils constituent ainsi une voie de discussion entre la Mairie (et l’Agglo) et les habitants. Ils améliorent en fait la transmission des informations montantes (des habitants vers les élus) et des informations descendantes (des élus vers les habitants). Les CCQ disposent également d’un droit de proposition sur un budget de proximité, destiné à financer des travaux d’aménagement dans les quartiers (procédure mise en place récemment).

Le Conseil Consultatif du Quartier Montpellier est présidé par Jérémie Malek (fondateur de Mare Nostrum association d’habitants de la rue de la Méditerranée). Il est assisté dans ses fonctions par un bureau dont Clerondegambe fait partie. Le CCQ-Centre a mis en place 5 commissions de travail, auxquelles nous participons dans la mesure de nos moyens et de nos emplois du temps :
- La mise en valeur des faubourgs : urbanisme, commerces, animations, etc.
- La visibilité de Montpellier Centre : propreté, terrasses, vie sociale des quartiers, citoyenneté, etc.
- L’accessibilité des personnes à mobilité réduite,
- Le civisme dans la ville : lutte contre les nuisances sonores, le stationnement anarchique, etc.
- Les différents moyens de transport : place de l’automobile, des transports en commun, des vélos, des piétons, etc.

Dans ce cadre, voici quelques-uns des thèmes auxquels s’est consacré le CCQ-Centre cette année 2009 : Réflexion sur les projets de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Montpellier pour le réaménagement des Halles Laissac, de la place de la Préfecture et du Peyrou ; Travaux de la ligne 3 du tramway ; Création de transports en commun spécifiques à l’Ecusson (projet proposé par plusieurs associations) ; Élaboration d’une charte éthique concernant le réseau de caméras de surveillance.

Ces réunions ont plusieurs intérêts :
- Être au courant des projets des collectivités locales dans les quartiers et pouvoir en
aviser les habitants.
- Exprimer un avis sur ces projets en faisant partager les compétences que possède
chaque association, notamment « l’expertise d’usage ».

Après moins d’un an d’exercice, l’expérience du CCQ Centre est encore jeune et nous n’avons pas le recul nécessaire pour faire un premier bilan.

dimanche 20 décembre 2009

haut de page :: :: SPIP